OnlyLyon - 2016 : Dossier de presse

Toutes les vidéos

Aide

Collapse

Uncollapse

Confluence-Sanofi-26_09_2014-HDwww.b-rob3.jpg

Le nouveau Biodistrict Lyon-Gerland

Avec 5 000 emplois en santé et biotech, 30 laboratoires publics et plus de 2 750 chercheurs concentrés sur une centaine d'hectares, le Biodistrict Lyon-Gerland a été lancé en juin 2014 au sud de Lyon. Ce creuset d’innovation en santé humaine et animale, regroupe des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des infrastructures de haut niveau, des industriels majeurs et un nombre croissant de PME.

Phototheque-Aderly_Bio-Lyon-Merieux-et-P4_Copyright-B-rob.com-1.jpg
Le laboratoire P4 Jean Mérieux

Les sciences de la vie à Lyon

economicarc.jpg

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC)


Zoom sur le secteur de la recherche

Les cleantechs à Lyon

750 entreprises identifiées

1,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires

13 000 emplois

2 000 chercheurs

45 laboratoires

5 clusters économiques

3 communautés de recherche académique (ARC)

Le saviez-vous ?

Après un programme mondial d’études cliniques, Sanofi Pasteur a démontré en 2014 l’efficacité de son vaccin contre la dengue. Un site de production a été créé dans la région lyonnaise, avec une capacité de production de 100 millions de doses de vaccin par an.

Retour En avant

Des filières d’excellence mondiales

La métropole lyonnaise a renforcé son expertise dans les sciences de la vie, le logiciel et le numérique, les technologies vertes, les industries créatives ou les textiles techniques en constituant autour de ces secteurs des pôles de compétitivité qui ont aujourd’hui atteint une envergure internationale.

Un centre majeur pour les sciences de la vie


Ville pionnière en biologie industrielle, les sciences de la vie représentent 600 sociétés et 60 000 emplois. Lyon a valorisé son expertise en infectiologie au travers de la création du !Biodistrict Lyon-Gerland, qui concentre au sud de Lyon des établissements privés et publics de renommée mondiale, dont le pôle de compétitivité Lyonbiopôle. Depuis sa création en 2005, ce dernier a mené 145 projets de R&D pour 710 M € d’investissements.


Dossier de presse

description de l’imageTélécharger le dossier de presse Biodistrict Lyon-Gerland


La métropole lyonnaise est ainsi l’un des premiers centre de production de vaccins avec un réseau dense d’acteurs scientifiques, cliniques et industriels. Ces derniers constituent un tissu stimulant aux côtés desleaders du secteur comme Sanofi Pasteur (vaccins), Mérial (santé animale) ou bioMérieux (diagnostic).


La filière sciences de la vie s’appuie sur une offre unique d’infrastructures de R&D : le Centre d’infectiologie ouvert en 2009 développe 2 000 m2 d’installations P2 et P3. Le laboratoire P4 Jean Mérieux dédié aux maladies infectieuses va doubler sa capacité. Accinov, plate‑forme d’innovation pour la bioproduction pharmaceutique, a ouvert fin 2013. L’Institut de recherche technologique (IRT) Bioaster, qui prévoit la réalisation d’un ensemble immobilier de 40 000 m2 d’ici à 2017, va renforcer ce pôle de manière significative. Projet à 585 millions d’euros porté par le pôle de compétitivité Lyonbiopôle et l’Institut Pasteur, cet IRT dédié à l’infectiologie et à la microbiologie comptera un millier de chercheurs et de salariés à l’horizon de dix ans.


Les sciences de la vie à Lyon


Le biocluster lyonnais a également développé deux autres spécialités :


• La cancérologie avec le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (Clara) dédié aux projets de recherche innovants, le centre régional de lutte contre le cancer Léon Bérard ou encore le Réseau thématique de recherche et de soins “Synergie Lyon cancer” visant à développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. 1700 chercheurs travaillent sur ce sujet.


Zoom sur le secteur de la recherche


• Les neurosciences avec notamment le Réseau thématique de recherche et de soins Neurodis, qui fédère plus de 800 chercheurs et médecins, et le Centre de recherche en neurosciences de Lyon, ou encore, unique en Europe, un établissement hospitalier dédié aux maladies neurologiques : l’hôpital neurologique et chirurgical Pierre Wertheimer.


Les cleantech, un défi d’avenir


Longtemps considérée comme berceau de l’industrie chimique française, Lyon a entrepris la mutation de la Vallée de la chimie, incarnée par des entreprises comme Arkema, Rhodia, Total ou Air liquide. Elle est aujourd’hui reconvertie dans un secteur stratégique d’avenir : les technologies vertes ou “cleantech”. Cette transition est notamment portée par Axelera, pôle de compétitivité mondial dédié à la chimie‑environnement. Unique pôle français en la matière, il fédère plus de 266 membres.180 programmes de R&D ont été labellisés et financés pour un budget global de 570 millions d’euros depuis sa création en 2005.


Les cleantechs à Lyon


La région lyonnaise est en passe de devenir la référence européenne dans le domaine des éco‑activités grâce à une filière structurée, alliant un réseau dense de clusters, des grands groupes, PME et centres de R&D d’entreprises‑leaders issus d’un large panel de secteurs d’activité. Orientés vers les marchés de l’industrie, des transports, du bâtiment ou encore des services urbains, les champs d’application des technologies propres sont en effet multiples. Couplée avec des moyens importants en R&D publique, cette configuration offre un fort potentiel de collaboration pour mettre au point de nouvelles applications au sein de structures dédiées. La métropole lyonnaise compte ainsi quatre plates‑formes d’innovations collaboratives dans le champ des cleantech. Deux instituts d’excellence dédiés aux énergies décarbonées ont également été retenus en 2011 dans le cadre du programme national des Investissements d’avenir : Supergrid, portant sur les réseaux de transport de l’énergie électrique, et Ideel.


Le saviez-vous ?

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

ONLY.ban.blocSplashscreen.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même