OnlyLyon - 2015 : Dossier de presse

Toutes les vidéos

Aide

Collapse

Uncollapse

HIKARI-v1.jpg Hikari est le 1er ilôt intelligent à énergie positive d’Europe.

Lyon séduit les investisseurs

En chiffre

220 millions, c'est le montant des investissements privés pour faire de Lyon une ville intelligente.

LC_003979_MD.jpg
Le quartier Confluence

Lyon-Confluence, un quartier exemplaire sur les questions énergétiques

Le nouveau quartier lyonnais (Lyon 2e) a été choisi pour accueillir jusqu’en 2016 le projet Lyon Smart Community. Mené par le Grand Lyon et NEDO (agence japonaise de soutien à l’innovation) avec plus de 30 partenaires (dont Bouygues immobilier, Toshiba, Grand Lyon habitat, Transdev, etc.), le dispositif (évalué à 50 M€) vise à étendre la notion d’efficience énergétique à l’échelle d’un territoire.

Au programme dès cette année : la construction de 12 000 m2 de bâtiments à énergie positive imaginés par l’architecte japonais Kengo Kuma et la mise en service d’une flotte de véhicules électriques alimentée par des centrales photovoltaïques. L’installation de compteurs intelligents permettra également d’auditer les consommations de 275 foyers. Toutes les données générées par l’expérimentation seront collectées et analysées par un « community management system ».

Retour En avant

Concevoir la ville intelligente

Économiser les ressources, générer de nouveaux emplois : il devient urgent d’anticiper les problématiques de l’urbanisation galopante annoncée pour les prochaines décennies. À Lyon, la ville intelligente (ou “smart city”) devra être innovante, attractive et plus agréable à vivre.

Le défi de la Ville intelligente est de se servir des nouvelles technologies pour permettre aux habitants d’être davantage acteurs de la cité de demain et rendre leur quotidien plus facile. La ville ouvre ainsi son territoire à l’expérimentation d’une trentaine de projets touchant à la maîtrise de l’énergie, à la mobilité ou aux services. Un quart d’entre eux porte ainsi actuellement sur la transition énergétique et les smart grids ou réseaux intelligents de distribution de l’électricité. Lancé en 2011 dans le quartier Confluence, Lyon Smart Community est sans doute le plus emblématique de ces projets. Il transpose l’expérience de maîtrise de l’énergie à l’échelle d’un quartier entier.


Lyon-Confluence, un quartier exemplaire sur les questions énergétiques


D’autres démonstrateurs ont également vu le jour, à l’image des programmes Greenlys ou Smart Electric Lyon : ces dispositifs de traitement des données de consommation permettront de mieux responsabiliser les usagers et de faire évoluer les comportements. Dans la même optique, 175 000 logements ont été équipés d’un compteur électrique communicant Linky.


En chiffre


Faciliter la ville


La mobilité est l’autre enjeu majeur pour les villes de demain. Au cœur de cette problématique se trouve Optimod’Lyon, un projet partenarial devant permettre d’économiser chaque année 200 000 tonnes de rejet de CO2 à échéance 2020. Né d’une coopération public-privé (Grand Lyon et douze partenaires), Optimod’Lyon consiste à collecter des informations relatives à tous les modes de transport puis à expérimenter des services à haute valeur ajoutée. Exemple : une prévision de trafic permettant de réguler les carrefours de manière à éviter la formation de congestions. Cette initiative sera une première en Europe. Ou encore un navigateur multimodal en temps réel (première mondiale) intégrant la prévision du trafic. Avec cet outil installé sur son smartphone, chaque usager pourra adapter instantanément son usage des modes de transport.


Dès à présent, de nouveaux services et usages sont testés dans l’optique de “faciliter la ville”. Le projet GrizzLY expérimente, depuis décembre 2012, un réseau de capteurs intelligents qui réalise des mesures de température ou d’humidité. Ces paramètres sont analysés pour optimiser le traitement hivernal de la voirie.


La plate‑forme expérimentale Grand Lyon Smartdata pousse encore plus loin la logique d’exploitation des données. L’open data valorise ce potentiel économique des données publiques qui sont au cœur de l’économie numérique. En mettant à disposition leurs données, le Grand Lyon et ses partenaires veulent favoriser l’expérimentation, l’innovation et la création de services sur le territoire. Le but : améliorer la vie quotidienne des habitants.


Lyon séduit les investisseurs

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

ONLY.ban.blocSplashscreen.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même